Accueil / Découvrez la marque / La presse en parle

La presse en parle

Cocoa Runners



ACTUALITÉS DE COCOA RUNNERS




Actualités de Black Sensitive


Reportage sur France logofrance3, le 05 Avril 2015 : 

 

Parution sur le site de Radis Rose, le 19/11/2015 : 

radisrose

Le site de Radis Rose

Parution dans le magazine Décomag, Novembre 2015 : 

decomag

Parution sur le journal La Marne, le 18/11/2015 : 

lamarne


Parution sur le site Madame Figaro, le 20/11/2015 : 

madamefigaro

Voir l'article complet

Parution dans Voici, le 15 Oct. 2015 : 

salon

Fauve Hautot, la pétillante danseuse connue pour ses pirouettes dans Danse avec les stars, s’est lais­sée photo­gra­phier avec la tenue qu’elle portera lors du défilé 21ème Salon du Choco­lat, qui se tien­dra du 28 octobre au 1er novembre prochain.

Idéale pour une danse de salon… du choco­lat. Fauve Hautot s’est écla­tée en essayant la robe en choco­lat avec laquelle elle défi­lera bien­tôt au grand rendez-vous annuel des gour­mands. Venue à l’Hô­tel Best Western Premier dans le 16ème arron­dis­se­ment de Paris, la rousse flam­boyante a pu enfi­ler une créa­tion de Tara Byakko, choco­la­tée par Patrice Chapon, et tester une mise en beauté par Franck Provost pour la coif­fure et Make-up for Ever pour le maquillage.

Fauve, qui lais­sera au placard ses tenues de danseuse et ses bas résilles pour inté­grer le jury de Danse avec les Stars 6 aux côtés de Marie-Claude Pietra­gallaJean-Marc Géné­reux et Chris Marques – remplaçant ainsi M. Pokora – s’en est donnée à cœur joie. Comme elle n’en­flam­mera plus la piste, elle en a profité pour vire­vol­ter encore et encore !

Une bonne manière de décom­pres­ser pour celle qui est un peu stres­sée par sa prochaine mission de jurée : « Je suis assez flip­pée. C’est une nouvelle expé­rience, je ne connais pas du tout ce côté-là… mais je travaille pour », a-t-elle affirmé dans une inter­view accor­dée à Télé-Loisirs. Pour­tant, son arri­vée dans le jury fait l’una­ni­mité : « Je trouve qu’elle a une très belle person­na­lité, très simple, elle est géné­reuse dans sa façon de parler. […] Elle a montré une facette d’elle qui est authen­tique et je crois qu’elle a su parler aux gens », a notam­ment commenté la chan­teuse Shy’m. On est sûrs que tout va bien se passer pour elle.


Parution dans Les Echos, le 13 Oct 2015 : 

moussechocolat

Les mousses de Patrice Chapon dans le Top 5 des meilleures mousses au chocolat, élu par Les Echos. 

Lire l'article complet

Parution sur le blog de Jill Colonna "Mad about Macarons", le 13 Oct 2015 : 

Pure 100% Cacao Chocolate Mousse Recipe by Patrice Chapon

How many chocolate storefronts do you know resemble dark chocolate?  Every time I walk past the Chapon boutique in Paris’s growing sweet-lined rue du Bac, I could almost lick off the writing imagining it’s made of cocoa butter and gold leaf.

You may remember my visit to the first ever Bac Sucré Event in June this year, where I already wrote a bit about ChocolaterieChapon. During the event, my daughter Lucie and I signed up for a short talk by Patrice Chapon, explaining how he has been making his chocolate since 1985 from “bean-to-bar” from his workshop in Chelles (a suburb 20km north-east of Paris).

Chapon chocolate maker Paris

Originally a restaurant chef then pastry chef in Deauville, I love how Monsieur Chapon then popped over the Channel for a short stint as official ice-cream maker to the Royal Family at Buckingham Palace – how cool is it to have had the Queen Mother surprise you one day with rose petals from the royal gardens, asking you to make a sorbet with them? After inspiration from Harrod’s food hall, he realised his real vocation was back in France making chocolate and by 2005, he opened this second shop in Paris.

It takes 10 days to make the chocolate as we see it in the store. Even the cacao growers in the tropics (10° North or South of the Equator) are amazed at what final result can be achieved from these simple looking beans.

He procures the beans after they’ve been fermented and dried, then does the rest himself. He grills them – 20 kilos at a time – for about 30 minutes at 105°C until they start to smell and taste like chocolate, even if still bitter at this stage. After grinding to obtain cocoa nibs then 8 hours maturing, he adds sugar (and powdered milk for milk chocolate), he continues to grind then liquify the cacao by a method called conching. Any acids or bitterness disappear after at least 48 hours and as if by magic, the end result after tempering and mixing, we’re left to discover the end result.

Chapon chocolate shop Paris rue du Bac

Tasting our way through the characteristic tropical-patterned packaged chocolate bars, each variety has its own subtle but particular flavours: Cuba has notes of spice and exotic fruits, Lucie agreed that Ghana has banana notes, and Madagascar has real after-notes of red fruits.

With wide-eyed children looking on at the generous samples laid out in front of us, Chapon surprised them with his witty Willy Wonka remark in French, “With this ticket, adults have a tasting of a chocolate mousse cone; children have their tasting of salsify” (which is a popular root that’s served as vegetable here, especially I hear at the school canteen). Their confused expressions were quickly transformed as their eyes feasted on chocolate lollipops.

Chapon chocolaterie Paris rue du Bac

True to the chocolate bars, the mousses were so dense in chocolate, yet light and airy.  Chapon states that he uses about 20-30% less chocolate in his mousses due to the high cocoa content than more standard chocolate mousses that our grandmothers made.

As I left the boutique, realising again that I’d bought way too much chocolate (confessions of a chocoholic), I noticed that the recipe for the legendary chocolate mousse was printed on the brown paper bag.

pure dark chocolate mousse Venezuela Chapon

If you’re in Paris, either drop in and taste the mousse for yourself at Chapon’s boutiques.
They will also be taking part again this year in the Salon du Chocolat, 28th October to 1st November, Porte de Versailles.

Voir l'article complet

Parution le 06/10/2015, VOGUE : 

The Best Parisian Patisseries Are All on One Delicious Street

At first glance, the neighborhood around the Left Bank’s Rue du Bac appears to be an elegant shopping street: a string of chic boutiques anchored at one end by the grande dame of Parisian department stores, Le Bon Marché. But another look reveals a sweeter side. An extraordinary number of patisseries and chocolatiers, opened by some of the city’s most renowned pastry chefs—Jacques Genin,Philippe Conticini, and Claire Damon among them—make this quartier virtually paved in sugar. We’ve rounded up seven of our favorite sweetshops and the tastiest dessert in each one, which also happens to be the perfect itinerary for a dessert-filled stroll. After selecting  your treats, bring them to the small park at the midway point of the tour to eat (and take photos!).

rue du sucre

Chapon 

Patrice Chapon is one of the rare French chocolatiers who roasts his own cacao beans, and this dedication to ingredients is reflected in his wares. The shop is a whimsical jewel box with glass counters displaying award-winning confections like the dôme au sel, which combines chocolate, crushed sugared nuts, and a judicious pinch of smoked salt. The crowning glory, however, is the bar of chocolate mousse, featuring at least four rich clouds, each made from single-origin cocoa beans. 
The treat: Cornet of Chocolate Mousse. Scooped into a paper cone, Chapon’s mousse is a contrast of dark, deep chocolate and creamy, airy texture. Particularly delicious is the Venezuela 100%, made from 100 percent pure cocoa solids, but the shop also offers sweeter versions for more tender palates. A sprinkle of sugared cocoa nibs or praline (crushed candied almonds and hazelnuts)—or both!—adds a pleasing crunch. 
69 Rue du Bac 75007 Paris +33.1.42.22.95.98
Photo: Courtesy of @le_plus_un

VOIR L'ARTICLE COMPLET

EVENEMENT BAC SUCRE 

"Le blog de Lili", le 18 Juin : 

Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré

Chapon chocolatier, 69 rue du Bac

Patrice Chapon, l'un des rares chocolatiers à fabriquer son chocolat de la fève de cacao à la tablette, est très connu pour son bar à mousses au chocolat. Mais ce sont surtout des explications et anecdotes que vous pourrez entendre dans sa boutique. Nous avons pu goûter un petit éclat de sa tablette de chocolat noir d'origine Chuao : un régal ! Il s'agit d'un cacao rare. La tablette est vendue 7,70 € à l'heure actuelle mais elle pourrait augmenter. J'ai aussi pu goûter un éclat de tablette 100% cacao Rio Caribe Venezuela : bien plus mangeable que je ne l'imaginais !

Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré  Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré    


Blog "Mad About Macarons", Jill Colona, le 14 Juin : 

Le Bac Sucré - 16-21 June, Rue du Bac Paris


/1 Comment/in  /


For the very first time, Paris’s most famous gourmet street is holding a festival this week, entitled Le Bac Sucré. From Tuesday 16 to Sunday 21 June, the Rue du Bac will be demonstrating its glorious deliciousness to the public.

Situated on the left bank (Rive Gauche) south of the River Seine, the Rue du Bac is one of the sweetest streets of Paris, with an astonishing high concentration of high-end pâtisseries and chocolate boutiques. So it’s not surprising that it’s featured prominently in Teatime in Paris!

Naturally, the Mayor of the 7th arrondissement is proud to show off its area and share the savoir-faire of its talented bakers, pastry chefs, and chocolate makers.

Led by Philippe Conticini of the Pâtisserie des Rêves, six days will be centred around tastings, workshops and demonstrations open to the public, including animations for children...

Voir l'article complet 


Figaroscope : le 10 juin 2015 "Les 15 plaisirs de la rue du Bac"

Pour un «smiley» en chocolat: CHAPON

Outre son savoir-faire, cet artisan-chocolatier a deux grandes qualités: il source lui-même ses cacaos, assurant toute la chaîne de production, de la fève à la tablette, et il concocte aussi des boîtes écrins superbes, qu'on a tous envie de garder une fois les douceurs avalées! Pour sa collection été, il a créé d'amusants smileys en chocolat blanc fourrés d'un praliné amandes-noisettes. Addictif!

Chapon, 69, rue du Bac (VIIe). Tél.: 01 42 22 95 98. Tlj sf lun. matin et dim. après-midi.


Voir l'article complet


"Bac Sucré", parution dans le Journal de la Mairie du 7ème arrondissement, le 02 Juin 2015 : 


journal

Article paru dans Le Parisien, le 09 Avril 2015 : 


Patrice Chapon, dont la fabrique est installée à Chelles, conçoit depuis maintenant près de trente ans des délices chocolatés. Mais c’est seulement depuis 2011 qu’il se charge également de torréfier lui-même ses fèves de cacao, une spécificité qu’ils sont moins de dix à partager en France.

Parce que ce puriste voulait « maîtriser l’ensemble de l’origine de mes produits » mais aussi parce qu’il ne se satisfaisait plus du cacao proposé par ses fournisseurs, « essentiellement des mélanges dont la qualité est sans comparaison avec celle de cacaos pure origine »

En quête du meilleur cacao de la planète, il se lance dans de grands voyages : Venezuela, São Tomé, Madagascar… Le chocolatier visite des dizaines de plantations à travers le monde. « J’ai envie de savoir comment le cacao est produit, par qui il est planté, mais aussi pour connaître le pays et la culture dans lequel le produit est conçu », souligne Patrice Chapon.

Alors que les récoltes battent leur plein en ce moment, l’artisan reçoit des échantillons venus des quatre coins du monde : Nicaragua, Ghana, Viêt Nam… Dans une quinzaine de jours, il partira en Haïti où « la production de cacao a repris il y a une dizaine d’années, après une interruption de plus d’un siècle ». Il y a été désigné, ainsi que d’autres experts, comme dégustateur. « Ils sont très fiers de leur production, qu’ils veulent d’excellente qualité », explique Patrice Chapon.

La torréfaction « pas très rentable »

Lors de ses nombreux voyages, il a été marqué par le Venezuela, son premier périple chocolaté, même si « le gouvernement actuel, en imposant des prix fixes sur le cacao, est en train de flinguer le secteur ». Ou par cette plantation située dans le Chiapas (Mexique) « l’une des plus vieilles au monde », ainsi que par le Ghana, qui « produit le meilleur chocolat d’Afrique ».

En revanche, sur le plan des affaires, Patrice Chapon assure que « la torréfaction n’est pas très rentable ». Mais il s’en fiche. D’abord parce que cette activité le « fait vibrer » et parce qu’ainsi, il estime avoir « renforcé la confiance » de ses clients, tel que Jean Rochefort, qui « adore [son] chocolat du Mexique et du Venezuela ».

Du côté de sa chocolaterie chelloise, Patrice Chapon a aménagé une petite boutique et un musée, qui sont ouverts tous les après-midi. En parallèle, il organise régulièrement des visites.

Chocolaterie Chapon
marketing@chocolat-chapon.com
Tel : 01 64 72 43 20