Accueil / Découvrez la marque / La presse en parle

La presse en parle

Interview portrait par Nadine Rodd pour Prestige Palace 

De la Fève à la Tablette, tel un chercheur d’Or, Patrice Chapon parcourt le monde en traversant les océans, à la recherche de belles cabosses contenant les meilleures fèves... Maître chocolatier et expert en torréfaction de cacao, celui-ci maîtrise toutes les étapes de la confection de ses créations et parle de son chocolat avec ferveur et passion...

Souhaitant travailler ses produits de A à Z, le créateur se lance dans le bean-to-bar, qui consiste, pour les artisans chocolatiers, à produire eux-mêmes leur chocolat directement à partir des fèves de cacao. Patrice Chapon apprend alors à torréfier le cacao. Après plusieurs années de préparation, il ouvre l’Atelier de Torréfaction en 2012 et élabore son propre chocolat. Dans son atelier les fèves sont grillées par étapes pour en dégager tous les parfums. L’expert propose ainsi différentes torréfactions pour obtenir de multiples saveurs.

LIRE L'ARTICLE

Découvrir la vidéo


"La magie chocolatée de Patrice Chapon" pour le journal indépendant impact European 

Est-il encore besoin de le présenter ? Patrice Chapon, le rêveur en chocolat(s) fait partie des sept chocolatiers français qui torréfie eux-mêmes leurs fèves de cacao.

Cocorico !!! Le sourceur comme il se défini, revendique « d’aller jusqu’au bout. Tous les chocolatiers devraient faire leur propre chocolat ». Lui, il n’a de cesse d’user de créativité pour confectionner avec justesse et finesse son propre trésor gourmet. Tout est une question de fèves, de dosage et de temps de torréfaction.

On le comprendra, le chocolat est toute la passion de cet artisan quatre fois primés au « European Bean to Bar Competition » et au « French cacao Award ». Ne pas déguster l’une de ses créations serait considéré comme un manquement à la culture de vos papilles. Y goûter c’est automatiquement les faire fondre de gourmandise.

Lire l'article


Reportage sur France logofrance3, le 05 Avril 2015 : 


 





Les Echos le 13 Octobre 2015 : 

moussechocolat

Les mousses de Patrice Chapon dans le Top 5 des meilleures mousses au chocolat, élu par Les Echos. 

LIRE L'ARTICLE





VOGUE Magasine le 6 octobre 2015 : 

The Best Parisian Patisseries Are All on One Delicious Street

At first glance, the neighborhood around the Left Bank’s Rue du Bac appears to be an elegant shopping street: a string of chic boutiques anchored at one end by the grande dame of Parisian department stores, Le Bon Marché. But another look reveals a sweeter side. An extraordinary number of patisseries and chocolatiers, opened by some of the city’s most renowned pastry chefs—Jacques Genin,Philippe Conticini, and Claire Damon among them—make this quartier virtually paved in sugar. We’ve rounded up seven of our favorite sweetshops and the tastiest dessert in each one, which also happens to be the perfect itinerary for a dessert-filled stroll. After selecting  your treats, bring them to the small park at the midway point of the tour to eat (and take photos!).

rue du sucre

Chapon 

Patrice Chapon is one of the rare French chocolatiers who roasts his own cacao beans, and this dedication to ingredients is reflected in his wares. The shop is a whimsical jewel box with glass counters displaying award-winning confections like the dôme au sel, which combines chocolate, crushed sugared nuts, and a judicious pinch of smoked salt. The crowning glory, however, is the bar of chocolate mousse, featuring at least four rich clouds, each made from single-origin cocoa beans. 

The treat: Cornet of Chocolate Mousse. Scooped into a paper cone, Chapon’s mousse is a contrast of dark, deep chocolate and creamy, airy texture. Particularly delicious is the Venezuela 100%, made from 100 percent pure cocoa solids, but the shop also offers sweeter versions for more tender palates. A sprinkle of sugared cocoa nibs or praline (crushed candied almonds and hazelnuts)—or both!—adds a pleasing crunch. 
69 Rue du Bac 75007 Paris +33.1.42.22.95.98
Photo: Courtesy of @le_plus_un

LIRE L'ARTICLE